Armoirie de Sainte-Hélène sur Isère

La Mairie de Sainte-Hélène sur Isère

Monsieur le Sous-Préfet représentant l’état,

Monsieur le Ministre,

Monsieur Le 1er Vice-Président du Conseil Départemental,

Madame la Conseillère Régionale, Madame et monsieur les Conseillers Départementaux, Mesdames et Messieurs les Maires de l’Agglomération, Mesdames et Messieurs les Elus, Mesdames, Messieurs,
Je vous remercie d’avoir accepté l’invitation de la Municipalité de St Hélène sur Isère.

 

Inaugurer aujourd’hui l’extension de l’école primaire est une véritable fierté pour l’équipe municipale. C’est un acte important, qui témoigne de la vitalité de notre commune.

Par ce geste, nous concrétisons notre volonté d’œuvrer à l’épanouissement et au développement de nos enfants. Ils sont le renouveau, la pérennité et la continuité.

Leur réussite est donc un enjeu majeur pour la Collectivité.

C’est une nouvelle porte qui s’ouvre sur l’avenir de la centaine d’élèves qui bénéficieront de cette infrastructure. La construction d’une école dans un village est le plus beau témoin de sa vitalité. Inaugurer une école est un acte majeur pour l’avenir d’une commune. Avoir ce privilège, pour un Maire, est d’une rare importance. Surtout quand il intervient à la fin d’un long processus et que la qualité de la réalisation s’avère être à la hauteur de nos rêves. Vous pourrez dans quelques instants en juger par vous-mêmes.

Une telle manifestation reste avant tout le signe de la bonne santé démographique de notre commune.

Car notre petite commune est une commune dynamique, attractive, où il fait bon vivre. C’est une commune accueillante, où de nouveaux venus, jeunes pour la plupart, ont choisi de s’installer de manière définitive, quand d’autres ont eu à cœur de le léguer à leur descendance. Il fallait donc un groupe scolaire moderne   : nous l’avons imaginé, nous l’avons construit et aujourd’hui il est là pour nous, pour vous, et surtout pour nos enfants.

Lieu de culture, lieu d’apprentissage, l’école est aussi et surtout un lieu de vie dans lequel nos enfants doivent se sentir bien. Ces nouveaux locaux leur apporteront un cadre d’évolution qu’ils sauront, j’en suis persuadé, s’approprier et respecter.

 

L’Ecole est l’institution fondamentale de la République, celle qui lui donne son sens et sa grandeur. C’est la victoire de l’accès au savoir pour tous, de l’égalité des chances, l’élément incontournable de la démocratie et de la citoyenneté. Sans cela, il n’y a pas de société de progrès, de société solidaire, de société responsable, de société fraternelle.

A notre arrivée en 2014, face à l’inquiétude des parents d’élèves, de la Direction des écoles, des enseignants, il nous a paru essentiel de placer le projet de construction de l’extension de l’école comme une priorité de notre programme.

Un groupe de travail comprenant parent d’élève, enseignant, élus, était constitué dès le début de ce mandat.

Le problème d’un restaurent scolaire se posait depuis des années à Ste Hélène , nous étions la seule commune de notre canton sans restauration scolaire, posant un problème majeur pour les parents, une difficulté aussi : l’école maternelle ne répondait plus aux normes prévues pour les enfants à mobilité réduite .Notre commune ne pouvait négliger cette question et laisser se dérouler la scolarité des plus jeunes dans des locaux qui avaient montrés je l’ai dit, leurs limites en termes de fonctionnalité, de capacité d’accueil et de sécurité.

Et nous voici réunis pour l’inaugurer, heureux de la présence à nos côtés de tant d’amis qui nous ont soutenus et encouragés dans toutes les étapes de l’élaboration de ce grand projet.

En effet, la conception des locaux de cette école a poursuivi des objectifs précis. Avec ce nouveau bâtiment, le groupe scolaire se dote d’un équipement moderne, respectueux de l’environnement et des normes de sécurité.

Quand je parle du respect de l’environnement, je fais allusion au parti pris architectural, avec la belle part réservée à l’éclairage naturel et la ventilation des salles, le choix des matériaux. Et en finalité un chauffage moderne a énergie renouvelable puisque dans les prochain mois une chaufferie bois et un réseau chaleur viendra compléter ses équipements   La conception du projet tient également compte des règles parasismiques et para cycloniques en vigueur.

Pour faire cette école, il a fallu réaliser des voies d’accès P M R, un parking, un nouvel arrêt pour les cars ; démolir une maison, dévier des réseaux ERDF, France Telecom, le gaz installer la bibliothèque dans de nouveau locaux dans le groupe scolaire pour que les élèves puissent en profiter pleinement.

 

Nous sommes  fiers de ce résultat en songeant à tout ce qu’il a fallu mettre en œuvre, à tous les obstacles qu’il a fallu vaincre pour atteindre cet objectif.  Après tant de veilles, tant de soucis, tant de moments de doute c’est le moment de la fête et du soulagement.

 

A l’heure où  beaucoup de communes rurales ont des difficultés à maintenir leurs classes, nous mesurons la chance d’avoir réussi le pari un peu fou d’avoir une nouvelle école.

 

Malgré des restrictions budgétaires, qui frappent de plein fouet nos communes rurales, nous avons pu avoir des subventions pour porter ce projet, qui a un coût total de 1 800 000 € TTC, où :

– l ‘état nous subventionne pour 390 000€. Je tiens à remercier Mr le sous-préfet et Mr Thierry Repentin, alors Ministre, qui ont œuvré pour l’attribution de ses subventions.

– le conseil départemental pour 84 000 €, dont je remercie le Président et Vice-Président Mr Frank Lombard,   les élus Mr Vairetto et Dominique Ruaz.

  • la réserve parlementaire de 10 000 € de Mme Bernadette Laclais, alors députée de notre circonscription. Cette construction, c’est aussi une histoire d’hommes et de femmes que je voudrais remercier pour leurs compétences et leur professionnalisme.Nous tenons à féliciter    le cabinet d’architecte AB+, pour la conception de ce projet remarquable avec ses bureaux d’étude ;       les différentes entreprises dont plusieurs sont de notre village, qui sont intervenues pour le mener à bien (15 lots au marché attribué à
  • 12 entreprises) car ces ouvriers et artisans, ont largement participé à la réussite de cette réalisation.
  • Je remercie également l’ensemble de l’équipe municipale les Adjoints et Conseillère déléguée, qui se sont impliqués sur ce dossier notamment sur l’installation du matériel de cuisine ; l’installation des jeux d’enfant, qui ne faisaient pas partie de la mission des architectes : et en particulier Mr Gérard Clarey présent chaque jours durant cette construction ;   le personnel communal, le service administratif pour le suivi des dossiers, le personnel des écoles pour la mise en place des équipements scolaires qui a dû se faire rapidement;     le personnel du service technique pour leur travail effectué sur les aménagements extérieurs non compris dans le marché et en particulier le responsable du service technique, qui par son engagement et sa présence journalière, nous a permis de tenir le délai d’ouverture ;     Mr l’Inspecteur d’Académie, les enseignants pour leur aide et leur conseil efficace tout a long de cette construction.
  • Mesdames, Messieurs,
  • Au terme d’un chantier qui a duré 11 mois, ce qui fût là-aussi un record en terme de construction sans pour autant négliger la qualité du travail ; nous avons été très attentif (avec une présence journalière au planning et lors du travail des entreprises), nous sommes heureux d’avoir pu livrer ce bâtiment pour la rentrée scolaire 2017 à la communauté scolaire.

 

Je voudrais, maintenant, m’adresser aux enfants, car à côtoyer les choses familières, on a tendance à croire qu’elles ont toujours été là. Je voudrais qu’ils comprennent les sacrifices que la collectivité s’est imposée pour leur assurer  un enseignement de qualité dans des conditions optimales. Il faut qu’ils apprécient ce qui a été réalisé pour qu’ils puissent apprendre dans un cadre agréable et favorable à leur travail ! Nous avons souhaité donner un nom à cette école et, après une consultation du Conseil Municipal, c’est le nom d’un lac de notre patrimoine montagnard le lac de fontaine claire, qui a été retenu.

Nous allons découvrir aujourd’hui sa plaque sur le fronton de l’école. Cette école que nous inaugurons aujourd’hui prend, à nos yeux, figure de symbole. L’école est le berceau de la République, soyons donc fiers de cet établissement et prenons en soin.

 

Je vous remercie

Daniel TAVEL