Armoirie de Sainte-Hélène sur Isère

La Mairie de Sainte-Hélène sur Isère

Bienvenue à toutes et à tous pour ce moment de convivialité et d’échanges de vœux,

Moment de convivialité, certes, mais aussi moment de démocratie pour vous rendre compte de l’action de votre municipalité lors de cette année 2017 ; année de nombreux changements et de nouveaux services pour nos habitants.

Nous pouvons évoquer les plus importants :

– Bien entendu il y a le nouveau groupe scolaire qui accueille les élèves de maternelle depuis septembre 2017, le restaurant scolaire qui comptabilise un effectif moyen de 50 enfants par jour.

La commune a en effet récupéré la compétence de garderie de midi. Cette nouvelle compétence a permis d’avoir un coût de repas/garderie très bas et un repas de qualité pour les enfants.

 

– Les travaux du centre village :

 

  • L’installation de toilettes publiques modernes et utiles qui n’existaient plus depuis 6 ou 7 ans.
  • Une aire de jeux pour les enfants les plus jeunes qui enrichie et colore notre centre village. C’est un aménagement convivial qui anime le cœur du village.
  • La création de nouveaux parkings qui permettent d’avoir 23 places supplémentaires avec le parking de l’ancienne route des écoles.
  • Bien entendu l’aménagement de notre zone industrielle qui pour l’instant reste communale où 5 nouveaux bâtiments ont vu le jour avec de nouveaux emplois sur notre commune.

Ces investissements représentent un budget jamais inégalé de 2 270 000 euros pour 2017.

Un budget de fonctionnement qui reste stable depuis quatre ans. Des efforts sont faits malgré les services supplémentaires apportés à la population. Pour rappeler les plus marquants, le restaurant scolaire et la garderie de midi sans création d’emploi supplémentaire, le local médical qui apporte un véritable service public de proximité, essentiel pour nos habitants et personnes âgées.

 

Pour cette année 2018, nous projetons un certain nombre de travaux pour améliorer encore ce bien vivre ensemble. La municipalité a donc décidé :

* les travaux de sécurisation de la RD925 dont on parle depuis plusieurs années.

* l’enfouissement des réseaux secs et la sécurisation de la chaussée pour faire ralentir les véhicules, la création de trottoirs pour permettre aux piétons de rejoindre le centre village en toute sécurité et un nouvel éclairage public performant.

* Bien entendu les travaux du Villard, ce hameau oublié depuis plusieurs années aura des équipements aux normes et une chaussée refaite à neuf, les travaux vont continuer pendant plusieurs mois avec des contraintes de circulation pour les habitants. Nous avons donné des consignes à l’entreprise pour minimiser les désagréments. Nous serons présents pour les faire respecter.

 

* Le centre village à finaliser. Ces travaux prendront encore plusieurs mois aux employés communaux. Je profite de cette occasion pour les remercier chaleureusement de leur travail, c’est une chance pour notre collectivité d’avoir du personnel très polyvalent.

La création et aménagements d’un nouveau parking de 28 places car le centre du village est un lieu de vie très fréquenté en particulier le matin.

 

* L’éclairage public à terminer dans plusieurs secteurs : le centre, la Perrière, la zone industrielle avec un éclairage de nouvel génération moins consommateur d’énergie.

 

*La création d’un réseau chaleur bois pour chauffer les bâtiments communaux et les logements de l’Opac, les locataires ont en effet des coûts de chauffage très élevés, ce qui n’incite pas de nouveaux habitants à venir s’installer dans ces appartements.

l’Opac s’engage dans une rénovation de plus d’1 million d’euros pour l’amélioration de son parc de logements.

 

* Le chalet d’alpage de la Thuile, un projet sera présenté en conseil municipal pour la construction d’un logement de fonction confortable.

Bien sûr sans oublier notre zone industrielle où deux nouveaux bâtiments seront construits.

 

* Et nous espérons également pouvoir finir notre Plan Local d’Urbanisme en 2018.

 

Aujourd’hui hélas, dans notre village une petite délinquance s’installe. Je rappelle les deux cambriolages de nos commerçants et les dégradations récurrentes surtout durant la nuit et les vacances scolaires. La liste s’allonge de mois en mois, et nous avons bien entendu fait appel plusieurs fois à la gendarmerie. Des plaintes ont été déposées, mais comme on dit : « pas vu pas pris », alors une proposition sera faite en conseil municipal pour l’installation d’une vidéo surveillance avec l’assistance technique de la gendarmerie. Pour le centre village, l’école et le cimetière où là aussi des vols sont à déplorer depuis des années.

 

Ce bilan ne serait pas complet si je n’évoquais pas les inondations de début d’année où nombre de communes voisines ont subi des dégâts importants. Ces événements catastrophiques appellent plusieurs réflexions de ma part, le changement climatique est bien une réalité, et en 2014 le fait d’avoir réalisé la plage de dépôt du Nant Bruyant était bien une nécessité et un bon investissement qui aujourd’hui protège notre village.

 

Bien entendu comme dans l’engagement pris en 2014, et malgré des recettes en baisse, je ne proposerai pas d’augmentation d’impôt au conseil municipal. Les taux d’imposition communaux resteront donc les mêmes.

 

 

Des changements vont également intervenir au niveau des deux syndicats communaux avec un impact sur la population :

La commune à travers le syndicat communal de l’Aitelène assumait la compétence de la gestion des eaux et milieux aquatiques, le transfert de cette compétence est rendu obligatoire à la Communauté d’Agglomération Arlysère depuis le 1er janvier 2018 comme d’ailleurs l’eau potable et l’assainissement. De nouvelles structures intercommunales vont se mettre en place avec bien entendu du temps pour pouvoir les organiser.

 

J’en profite pour remercier les élus du syndicat de l’Aitelène et du Sieaga pour leur dévouement et engagement durant toutes ces années au service de la population.

D’une façon plus générale, c’est l’organisation territoriale qui pose aujourd’hui problème. Nous ne pouvons bâtir de projets sérieux d’aménagement dans un perpétuel changement d’attribution de compétences, dans un perpétuel changement de périmètre de coopération intercommunale. Nous avons besoin de stabilité pour envisager sereinement l’avenir. Nous avons besoin de certitude sur la pérennité de l’échelon communal.

Si demain la commune perd toute forme de pouvoir, c’est la confiance de nos concitoyens envers leurs élus qui s’évanouirait.

 

Les diverses coopérations intercommunales doivent être des outils au service des communes membres. Elles doivent être des sources d’économies, mais doit-on reléguer les actions publiques à de simples règles arithmétiques ? Je ne le pense pas. L’action publique doit tenir compte des besoins et de l’avis de nos habitants.

Nos communes sont et doivent rester des lieux de vie et d’épanouissement. Bien vivre ensemble c’est partager des valeurs, c’est partager des projets, c’est partager des moments de vie, c’est tout simplement appartenir à une communauté qui choisit et maîtrise son destin. C’est dans cet esprit que nous œuvrons et c’est dans cet esprit que nous abordons 2018.

Avant de terminer, je remercie les associations communales, les présidentes et présidents qui font un travail remarquable pour apporter à nos concitoyens de la joie et du bonheur,   je veux remercier tous les bénévoles qui œuvrent dans les diverses associations de la commune, remercier l’ensemble des élus municipaux qui assurent leurs permanences et l’accueil en Mairie, et que je remercie pour la confiance qu’ils m’accordent.

Les membres du personnel communal pour le sérieux et le professionnalisme dont ils font preuve dans l’accomplissement de leur tâche.

Je souhaite remercier les pompiers, la gendarmerie, la clique pour leur présence aux cérémonies et sur le terrain. Les bénévoles de la bibliothèque qui réalisent un travail remarquable et efficace.

Je veux également souhaiter la bienvenue à toutes celles et tous ceux qui ont rejoint notre village en venant s’y installer cette année, notamment les nouveaux gardiens du refuge de la Thuile et le nouveau gérant du bar le Vernay, dans un village où il fait bon vivre.

Enfin à toutes et tous de la joie et de bonheur avec une pensée particulière pour les familles dans la peine : de la réussite dans votre vie professionnelle, et de tous les jours et surtout une bonne santé à vous et à vos proches pour cette nouvelle année 2018.

 

Daniel TAVEL